Autour du monde avec ...

 
 

Nos voeux des fêtes 2008

 

Océan Atlantique, en route vers les Antilles, 14 déc 08

Chers parents et amis,

Lorsque je survole  les pages de notre agenda de la dernière année, j'ai peine à
croire que notre rêve se soit réalisé.  Et oui, tel que prévu l'an dernier, c'est bel et
bien sous le soleil des Tropiques que nous fêterons Noël cette année.  Nous y sommes
arrivés et avons largué les amarres le 6 juillet dernier, complètement vannés mais
combien heureux.  Mon Dieu qu'on en a rêvé de ce départ, pour enfin respirer un peu.

La dernière année s'est égrainée à la vitesse de l'éclair.  Nous étions déménagés
à Ottawa à l'été 2007 quelques jours, avant mon départ pour ma mission en Afghanistan,
c'est donc René qui a gardé le fort seul.  Malgré son travail 'job' très occupé, il a
réussi à conjuguer métro, boulot, dodo et enfants d'une main de maître.  Il s'est payé
une petite pause en allant au 'Boat Show' annuel de Toronto en janvier.  Comme s'il n'en
avait pas assez sur les bras, il a quand même trouvé le temps et les énergies pour
inscrire les enfants à des cours de natation et de karaté.  Ce fut bref pour le karaté
mais une expérience inoubliable pour les enfants.  Thomas s'est rendu à sa ceinture jaune. 
Comme je ne revenais d'Afghanistan que le 12 mars, René a dû se taper lui-même, seul avec
les enfants, le voyage de recherche de domicile à Québec en vue de notre re-re-déménagement. 
A peine 4 jours après mon retour au pays,  j'entreprenais mes procédures de libération, le
20 mars René était libéré des Forces, 5 jours plus tard, la maison d'Ottawa était vidée et
le 27 mars le camion de déménagement prenait la route pour Québec.  Dès le 02 avril, nous
étions installés dans notre 'domaine' de Beauport, une aventure haute en couleurs pour ceux
qui ont entendu parler de nos déboires dans cette demeure…  Les enfants ont débuté les classes
dans leur nouvelle école du Sous-Bois le 30 mars.  C'était leur troisième école en moins de
douze mois.  Le 11 avril ce fut mon tour d'être libérée des Forces et puis voilà, ouf!  Une fois
le déménagement et les libérations effectués, la première grosse étape de nos préparatifs venait
de se terminer,.  C'était assez brutal comme retour de mission, allo vacances et repos…mais nous
y sommes arrivés!

La transition dans la nouvelle école s'est bien faite et les enfants se sont rapidement
faits des amis mais il y eut certains ajustements académiques à faire et il a fallu travailler
très fort car les enfants repassaient d'une école anglaise à une école française. Notre Nicolas,
entre autre, a dû mettre les bouchées doubles, il commençait seulement à lire en anglais qu'on lui
demandait maintenant de le faire en français, pauvre petit!  

Les étapes à venir consistaient d'abord à préparer le bateau entre son déneigement en avril
et sa mise à l'eau à la fin mai.  Quelle course! Une chance que nous avons eu de l'aide de tout un
chacun.  Sans eux nous n'y serions jamais arrivés, merci mille fois!  Il y eut ensuite un autre
méga blitz de finition pour le party 'Open House' du 14 juin, puis le déménagement officiel de
la maison de Beauport au bateau le 30 juin, la course des derniers préparatifs et finalement
le grand départ du 6 juillet. Heureusement que nous avions une date fixe de départ à respecter,
sans quoi, nous ne serions peut-être pas encore partis, il y avait tant à faire!  C'était de la
gestion de projet à sa plus pure expression.

Bien que nous nous employons à temps plein aux divers travaux à effectuer, la liste semble
interminable alors que le nombre de jours lui, est très limité, il faut suivre un échéancier
extrêmement serré.  Nous commençons par suivre une formation donnée par Guy et Claire du voilier
Balthazar, qui reviennent tout juste d'un tour du monde à voile avec leurs deux filles.  Ceci
nous plonge tête première dans le mode bateau, il n'y a plus une seconde à perdre.  Chaque minute,
chaque seconde est comptée. Pendant plusieurs mois, notre vie est fonction de trois listes. La
liste d'administration, la liste des achats et la listes des travaux à effectuer.  Tout gravite
autour de ces trois listes.

1- La liste d'administration :  C'est la parade des rendez-vous de toutes sortes.  Les vaccinations
à terminer, rendez-vous de suivis divers chez le médecin, le dentiste (l'appareil pour Catherine
et l'extraction de plusieurs dents dont 3 à deux jours du départ), ophtalmologiste, les orthèses
pour Catherine et Antoine, la dernière coupe de cheveux pour tous…  Je fais un 'weekend' popote
avec les belles-sœurs pour stocker des pots Masson ainsi que du sous-vide pour le congélateur. 
Un inventaire détaillé de tout ce qu'on entrepose dans les moindres petits racoins du bateau est
développé.  Je me paye le luxe de faire soigner mes maux de cou par osthéopathie, encore des
Rendez-Vous (RV). J'entreprends un traitement choc d'épilation par électrolyse et je me fais
tracer le contour des yeux en maquillage permanent (finie la petite ligne à refaire tous les
matins).    A ceci s'ajoutent les diverses entrevues avec les médias (Radio FM 93.3, CBC,
Conférences de Presse, reportages télévisés avec TVA  (à trois reprises),  articles de journaux 
(La Presse et différents journaux locaux) et articles de magazine dont (Cruising World,
Dernière Heure et Multicoque Mag).  Ce sont aussi des Rendez-Vous bancaires, arrangements de
cartes de crédits, procuration, arrangements d'épargne-études, REER, RV chez le notaire,
mise à jour de testament, arrangements d'assurances divers dont les assurances médicales,
assurances de bateau, assurances vie, etc.  Les renouvellements de passeports, changements
d'adresse, demande de permis de conduire international, demande de visa pour la visite aux
îles Galapagos, dédouanement du bateau.  René complète sa formation pour l'obtention de sa
licence de radio-amateur,  fait la conception de nos cartes d'affaires, nous nous faisons
faire une étampe à l'effigie du Cat Mousses.  Les CV sont rédigés en vue du retour sur le
marché du travail dans 4 ans.  Tout y passe!  Nous faisons parallèlement, par les soirs,
des formations de premiers soins avec notre 'Doctor Deegle' national.
Nous assistons à un Congrès sur l'enseignement à domicile 'homeschooling' et entreprenons
de nous procurer l'ensemble de tous les volumes qui nous seront nécessaires pour tous les
niveaux du primaire ainsi que le premier cycle du secondaire.  Le site internet continue à se
développer via Luc, les papiers sont classés, les films et la musique sont copiés sur les
disques durs.  Il n'y a pas assez de 24 heures dans nos journées, on se couche aux petites
heures du matin tous les soirs.

2- La liste des achats :   Nous travaillons avec une liste d'achats assez exhaustive dont
je vous épargnerai les détails mais à part tout ce qui a trait aux diverses pièces et
matériaux concernant l'entretien et la réfection du bateau, le reste a trait aux vêtements, 
livres de lecture, médicaments, linges en microfibre, équipements radios et électroniques
et autre, le tout venant des quatre coins de la planète.  Et vive internet!  Sans cet outil,
comment aurions-nous pu trouver nos pièces qui venaient des quatre coins du monde?  USA,
France, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Italie… Ketching, Ketching, la carte de crédit se fait aller!

3- La liste des travaux : Evidemment le plus clair de notre temps se passe au bateau à essayer
de compléter la troisième liste, soit la liste des travaux à faire en conformité avec
l'inspection maritime 'survey', que nous faisons refaire, question de nous assurer que tout est
en règle.  Vous en faire la description serait long et ennuyeux alors je me garderai ceci pour
mon futur livre.  Tout ceci pour dire que les préparatifs se succèdent, tant et si bien que le
14 juin, soit moins de deux semaines après la mise à l'eau du bateau,  sans trop savoir comment,
comme par enchantement, nous sommes prêts pour faire notre Party 'Open House'.  Cette journée
sera mémorable,  nous sommes tout-à-fait renversés du taux de participation à cet événement, pour
lequel nous n'aurions jamais imaginé un tel engouement.  Mes confrères de travail profitent de
cette occasion pour me remettre mes certificats de fin de service militaire.  Les dernières
semaines serviront à  terminer les travaux, sous la pluie,  le tout ponctué d'une multitude de
dernières  rencontres question de revoir famille, parents, amis et confrères de travail une
dernière fois avant le départ, sans oublier la traditionnelle rencontre du 'Club Sélect' des
pitounes.  Tout va si vite que le 30 juin, ce n'est pas avant 01h00 AM que nous réussissons à
sortir de notre maison et c'est au pas de course que nous évacuons les lieux.  Notre 'minivan',
de son côté, se rebelle et nous décède entre les mains  à quelques semaines du départ, soit  le
jour où nous l'avions affiché à vendre dans les petites annonces.  Pas mal pour un vieille
'minivan' (1999) quand même!  Au moins on pourra dire qu'elle nous aura bien servis. Le
6 juillet arrive et nous partons… Ouf!  Le reste je vous en fait grâce, tout a été raconté
en long et en large dans mes 63 récits.  Nous sommes heureux et dans moins de 2 jours nous
arriverons à Ste-Lucie où mes parents nous rencontrerons.  Puis ce sera le tour de Luc et Chantal
du 23 au 30 janvier afin que notre 'manager' vienne constater de lui-même ce qui se passe de
l'autre côté de son écran d'ordinateur.  Le reste se décidera au fur et à mesure.  Encore une
fois, nous vous sommes extrêmement reconnaissants de votre support inconditionnel.

Sur ce, nous vous souhaitons une belle période des Fêtes,
un Joyeux Noël et une Bonne Année 2009 pleine de tout ce que vous désirez! 
'Vivre ses rêves et non rêver sa vie!'

L'équipage du Cat Mousses, allias la famille Gigabou 

Dany, René, 
Thomas (10 ans), Catherine (9ans), Nicolas (7 ans) and Antoine (5 ans).