Autour du monde avec ...

 
 

Bilan

1 an déjà a passer...

Du Capitaine

 

Note du capitaine - Déjà un an

J'ai peine à croire que ça fait déjà un an que nous sommes partis de Québec.  Plus de 
15000 miles nautiques sous nos quilles en un an.  Que d'endroits magnifiques visités
et combien de rencontres et de sourires en si peu de temps.      Tahiti est droit devant
à 75 miles nautiques et nous pourrons finalement prendre un peu de temps pour effectuer
un peu d'entretien sur le bateau.  Il ne faut pas se le cacher, tant de miles nautiques
en un an et bien ça use un bateau.  Tout au long de notre route, j'ai fait avec ce que
j'avais à bord et avec l'aide de mes amis navigateurs.

Notre catamaran, un privilège 39 a clairement démontré qu'il était une embarcation solide
et sécuritaire pour tout notre équipage.  Toutefois comme je le dis souvent à Dany, la
meilleure manière de s'assurer de ne pas briser quelque chose, est de ne pas l'utiliser. 
Vous pouvez donc vous imaginer que des bris, nous en avons subi toute une panoplie au cours
de la dernière année.    Je conserve une liste détaillée de tous les entretiens et achats à
effectuer à chaque escale. Tout au long des premiers sept mois, nous étions toujours près
des boutiques de bateaux et lorsque quelque chose brisait, je le remplaçais.  Si je ne
trouvais pas quelque chose, je contactais mon frère Luc pour qu'il me trouve les items
recherchés au Canada et dans le prochain colis, le tout y était.  Mais notre dernier colis
remonte au mois de février et la dernière boutique de bateau, à Panama.  Donc vous pouvez
comprendre pourquoi j'ai bien hâte d'arriver à Tahiti.  

Les moteurs tiennent bien mais j'ai un peu de misère avec mes pompes à eau, la génératrice
fonctionne à merveille, le gréement n'a pas démontré de faiblesse mis à part le remplacement
du tambour de l'enrouleur en Martinique.  Plusieurs cordages ont dû être remplacés mais c'est
normal avec l'usage que nous en avons fait.  L'électronique tient bon depuis la réparation
du pilote automatique à La Rochelle.  L'ajout d'un four encastré au propane s'est avéré un
investissement pour tous.  Je touche du bois mais nous n'avons eu aucun problème avec les
toilettes.  Les voiles ont tenu le coup malgré des petites réparations au genois (en France,
Martinique, Ste-Lucie et prochainement Tahiti).  Notre peinture antisalissure est en excellent
état mais nous devrions la refaire en Nouvelle-Zélande.  Les trampolines nous ont donné notre
lot de soucis mais nous croyons finalement avoir trouvé la solution alors les prochains mois
nous dirons si nous avons eu raison.  Le désalinateur nous a été très utile dans le Pacifique
mais sa production d'eau de 5 litres à l'heure est de beaucoup insuffisante pour notre grande
famille.  Alors nous en avons un neuf qui nous attend à Tahiti (Spectra - 30  litres à l'heure). 
On aurait toujours pu s'en passer mais nous avons décidé que c'était assez le camping.  Notre
annexe et le moteur 25 forces, malgré leur âge avancé sont très fiables.  Notre moteur 25 forces
fait bien des jaloux et nous profiterons de Tahiti pour nous acheter un wakeboard au plaisir
des enfants qui ont essayé ce sport à Fakarava dont ils sont maintenant accrocs! 

Avec la vie de famille que nous vivons, il est facile de remettre à demain l'entretien mais si
on veut continuer à naviguer sur les mers du monde, on doit en faire une priorité.  Etes-vous
surpris d'entendre ça surtout provenant d'un ancien officier de maintenance!!! Quel est notre
ennemi #1 .. l'eau salée!!!  Le pire c'est que c'est notre plus proche voisin alors on garde
un oeil dessus!!!